17. mars, 2014

Comment suis-je arrivée à la peinture ?

La raison qui m'a amenée à la peinture ? En fait un certain ras le bol de pleins de choses, la nécessité absolue d'un exutoire, de m'échapper de temps en temps d'un chemin devenu trop difficile, laborieux et sans intérêt, assez du chomage à répétition et autres catastrophes (je vous passe les détails des galères en tous genres et tout le tralala), mais aussi une situation professionnelle aux antipodes de mes affinités.

Et pourtant une vie riche des lieux où j'ai vécu : Paris, Dakar, Dijon, l'Angleterre, Grenoble, Caen, Aix-en-Provence, Agen, Toulouse et enfin le Gers. Mais aussi riche des rencontres; de tout un bazar de gens. Des gens sympas et des moins sympas, des simples et des compliqués, des gentils et des méchants, des intelligents et des crétins, des insignifiants et des formidables.....des humains quoi ! mais bon...certains on s'en passerait bien et d'autres on regrette qu'ils soient passés trop vite.

D'où je viens ?, mes origines ? je n'en sais rien... ma devise ? Marche ou crève. J'ai choisi de marcher, mais la pente est raide, très raide. De toutes façons je suis mère et  pour mon fils avant tout il a bien fallu que je tienne debout. Il est la meilleure chose qui me soit arrivée, sinon...

Donc en 2000 le ras le bol m'incite à prendre les pinceaux que j'ai dû abandonner très jeune (là aussi je vous passe les détails). Histoire de me changer les idées je commence donc à peindre sur des petits meubles en bois.....banal et insatisfaisant ! Ensuite j'apprends à sécher des fleurs pour les coller sur des carafes et autres objets en verres. Je gambade dans les prés pour ramasser des plantes et des fleurs de toutes sortes, genre petite maison dans la prairie, vous voyez un peu le tableau ! Bon, très joli mais peu mamie. Alors je décide de peindre ces mêmes objets avec des peintures vitrail, c'est mieux mais ça reste très kitchhhhhh...! Je vais vendre sur les expos artisanales... un peu, beaucoup, pas du tout, c'est selon. Un jour je peinds un miroir juste pour décorer mon stand. Plus tard ce sera le miroir tout entier. Mon premier tableau. Original et déjà plus intéressant mais trop clinquant. L'idée me vient ensuite de travailler sur le métal. Il m'aura fallu quelques années et quelques grosses galères de plus avant d'en arriver là.

Je repars à zéro. Tout reste à faire. Mais la chose la plus importante avant, ME  RE-PA-RER !!! Je suis en petits morceaux, détruite à petit feu depuis le jour maudit de ma naissance. Un travail bien orchestré, méticuleux jour apès jour, année après année. Jusqu'à ce que le vilain petit canard tombe au fond du trou. Et puis un déménagement en 2006 dans un endroit idyllique . J'y trouve la tranquilité, le silence et la solitude dont j'avais besoin pour me trouver enfin à 50 ans passés. Là je continue un travail d'introspection commencé auparavent, de réflexion, d'analyse pour arriver à la compréhension de tout et trouver réponses à mes questions.

Pour m'aider ? Personne...où plutôt si : Frédéric et tout sa clique (Lenoir bien sûr !), Jon Kabat-Zinn, Matthieu Ricard, Christophe André, Guy Corneau, Thierry Janssen et tant d'autres, certains d'entre vous les connaissent. Je les ai découverts à la radio et à la TV, ce qu'ils disaient m'a interpellée, j'ai donc fait l'acquisition de leurs livres que j'ai lus et relus, soulignés, encadrés des passages. Petit à petit je me découvre, je comprends qui je suis et toute cette étude m'amène forcément à comprendre l'Etre humain en général, son fonctionnement, mieux connaître les autres et apprendre la tolérance. Comprendre que nos parcours à tous, notre environnement familial, social etc... nous a forgés mais a aussi créé en nous des failles, et de gros malaises. Apprendre à accepter, car après tout le passé ne se change pas. Puis se consacrer à l'estime de soi, se mettre debout la tête haute et se donner les moyens d'avancer. De toutes façons personne n'est parfait, surtaout pas ceux qui croient qu'ils sont mieux que les autres. "Nous sommes tous des criminels en puissance" entend-on quelquefois, mais pourquoi ne pas plutôt dire "nous sommes tous des gens bien en puissance ?

Parallèlement à cette évolution personnelle, mes tableaux eux aussi évoluent. Forcément ! Au fur et à mesure que je vais mieux je comprends comment peindre, comment les regarder pour mieux les aborder. C'est certainement ça l'Arthérapie ! Souvent je me rends compte de ce que j'ai mis dans un tableau et je sais pourquoi. Le plus étonnant c'est que même des gens qui me sont totalement inconnus le voient. Pour preuve cet exemple étonnant qui m'est arrivé il y quelques années. Ce jour là je ressentais une angoisse épouvantable et tournais comme un lion en cage. Habituellement il m'étais impossible de peindre dans un état pareil, mais cette fois la douleur était trop forte. Il fallait que je fasse quelque chose et j'ai malgré tout commencé un nouveau tableau. Au bout d'un moment, très insatisfaite et dans une grande colère je passe rageusement la main sur le tableau pour tout effacer, et là, je stoppe net...Ce que je vois retiens mon attention, j'oublie mon angoisse et m'enfonce dans ce tableau sans me rendre compte du temps qui passe. Une fois le travail terminé, j'éprouve un sentiment de paix totale, une grande sérénité comme jamais. Je comprendrai plus tard ce qu'est vivre le moment présent, et c'est pourtant ce qui vient de se passer. Quelques semaines plus tard le tableau en question est exposé en public. Les réactions sont étonnantes  ! Certains ressentent cette violance et le détestent d'emblée, d'autres au contraire y trouvent une grande sérénité et l'apprécient. Ce tableau très controversé était donc empreint de 2 émotions très fortes mais personne n'a ressenti les 2 en même temps. Il s'est vendu très rapidement .

La méditation aussi m'a beaucoup aidée, mais je ne m'étendrai pas sur le sujet pour le moment. En tout cas je sais bien que tout le monde n'y croit pas, c'est-à-dire souvent ceux qui ne la pratiquent pas... et ça.... CA ME DEFRISE !!!

Je continue de travailler pour améliorer ma peinture  et j'espère bientôt vous montrer de meilleurs tableaux  (Mazette , il y a encore du boulot !)

Je vous remercie infiniment d'avoir pris le temps de lire mon histoire et vous laisse méditer sur cette phrase de Gandhi "Commencez par changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous"

Ä bientôt